AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Buttes Chaumont 1 et 2

Aller en bas 
AuteurMessage
gintoxic
Débutant(e)
Débutant(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 40
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Les Buttes Chaumont 1 et 2   Mer 7 Mar - 22:41

BUTTES CHAUMONT


Je la revois encore allongée dans l’herbe
Ses rires, ses yeux brillent, ils scintillent
Baisers après baisers, nos cœurs battent la chamade
Nos lèvres continuent à s’humecter, l’une et l’autre
Le soleil apparaît, donne naissance aux lueurs divines
Mon corps tremble, pas de peur, mais d’émoi
Mains peu agiles, je lui caresse les cheveux, le visage
Il apparaît des nuages le temps d’une brève trêve
Nous sommes au ciel, Paradis d’Eden, sanctuaire
Plus rien n’existe, si ce n’est nous, juste nous
Le Cerbère garde la porte de notre monde secret
J’hume à nouveau son parfum, me noie de sa senteur

Pacifique, romantique, notre histoire me fascine
Elle, la Lune, veille sur moi, je serai son
Puisse-t-elle être reine, que je devienne son roi
Nos doigts se croisent dans la cité des mille lumières
Nos regards aussi. Ils s’émerveillent ; pluie de poussière magique
La belle et la Bête nous sont un peu similaires
Données parallèles, nous ne sommes que tous les deux
Le ciel tourne, au dessus de nous des étoiles rutilantes
Une aura mystérieuse luit au dessus de nous

Le Levant nous accueille, lumière de notre amitié
Devenu témoin de notre union solennelle
Il sourit à l’horizon de son action bénéfique
Pour deux êtres qui s’enlacent, s’embrassent durant…
Des heures Ô durant, parfumées de nectars
Se caressant un peu partout, s’abandonnant au hasard
Ils se retrouvent seuls, tout le monde a disparu, juste nous !
Un serveur nous dérange, mais nous faisons fi de lui
Une envie étrange se met en nous, visitons les toilettes
De langoureux baisers s’enchaînent un à un
Sa main passe dans mes cheveux, ses jambes enlacent la mienne
Regards mystérieux, le paroxysme de l’évocation

Puis, surgit la tristesse ! La mélancolie et la nostalgie nous gagnent
« Ne me quitte pas » aurait du être diffusé à ce moment au Levant
Quelques pas dans le métro, qui me mènent à elle et me l’enlèvent
Envie de pleurer, mais je me contiens, elle ne le souhaite pas
Je serai morne, mais elle ne le verra pas, triste musique
Mon cœur joue un Te Deum lors de son départ. Ere glacière
La sonate est triste, mais j’ai hâte de revoir ma mie
Prisme scintillant qui m’émeut, me rallonge la vie
Le froid devient chand dans mon cœur trop fragile
Je hais cette rupture, mais elle n’est que temporaire
Les comètes me traversent la tête, que faire ?
Je serai à la hauteur, je le jure ! Voilà, je suis chez moi



BUTTES CHAUMONT 2


La nuit est tombée depuis longtemps
Son regard, ses paroles, ses sourires, ses fous rires
Son parfum, ses gestes et manies de tirer la langue
Dormir dans les bras de ma cigale serait un honneur
Mais les Dieux en ont décidé autrement, je suis maudit
Comment lui dire que je l’aime sans la brusquer ? Je ne veux pas l’offusquer
Je l’adore ; « je t’adore », c’est ce que je lui dis, je ne veux pas la presser
Je suis néant, elle est univers. Je voudrais ses bras
Qu’ils m’enserrent. Je suis tellement bien quand elle s’inquiète
Qu’elle voit mon désarroi, elle préfère me voir sourire
Cela me réconforte, car cela signifie qu’elle tient à moi

Elan de sentiments sur cette Butte, dans ses bras
Visage contre visage, les yeux fermés on s’assoupit
J’ouvre les yeux. Elle est belle, sereine, rassurée
Comme si je la protégeais, que rien ne lui ferait du mal
Comme si la foudre pouvait tomber, sans qu’elle ne s’inquiète
C’est une étoile, la seule dans ce ciel morne et livide
Elle ouvre les yeux, et ses lèvres dessinent un sourire
M’embrasse, m’enlace. J’adore, encore, à jamais !
Je voudrais qu’elle m’aime, mais… Je songe…
Elle a sa jeunesse et je ne veux lui voler
Lui faire l’amour serait divin, je pense. Oui !
Mais le temps, nous avons, en attendant je la caresse

Il n’existe plus de Kriss ou Gintoxic et de Valentyne
C’est Kriss de la vie réelle et Valou de la vraie vie
Une déesse dans un corps humain, ma déesse
Je deviens juvénile devant son regard foudroyant
Rayonnant, intimidant, mais rassurant, il me réchauffe
Eusse-t-il fallut que je sois plus jeune, je ne sais pas
Elle est divine et céleste, que lui demander de plus que sa présence… ?
Là je colle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gintox.vox.com
TesOk
Vis sur le forum
Vis sur le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 52
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Buttes Chaumont 1 et 2   Mer 7 Mar - 22:48

euhhhh
t'as trouvé ca où ?
pour une entrée en matière
bravo
un beau texte à relire au calme
loin des agitations de quizz !!! bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Buttes Chaumont 1 et 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parc des Buttes Chaumont
» Buttes Chaumont et Oies bernaches
» Parc des buttes Chaumont (IR)
» Poésies de blue note
» Prochaine Sortie Photo sur Paris (08/09/2007)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussion :: Discuter de tout et de rien :: Poésie et lyrisme-
Sauter vers: